Rechercher
  • Manon Bounissou

Un chien à bosse

Vous avez déjà dû croiser quelque part dans la rue, ou chez une connaissance, un ami, un chien qui avait le dos voussé. Une bosse sur le dos en gros, pas autant qu'un dromadaire (quoi que des fois …) mais assez impressionnante pour qu'on se dise que ce n'est pas normal comparé aux autres chiens. Je parle de chiens mais les chats peuvent aussi en avoir une, les chevaux... Même nous ! Même si ce n'est pas toujours qu'une bosse. On appelle généralement ça une scoliose, mais c'est une autre histoire …


Toujours est-il que Mr Krumeich et Mr Lebreton dans leurs thèses respectives pour le Doctorat Vétérinaire (2011 et 2016) se sont intéressés à la chose et ont montré que cette déformation était relativement courante dans l'espèce canine, notamment chez les petites races et surtout chez le bouledogue français. De plus, il semblerait que cette déformation soit la plupart du temps accompagnée d'une déformation vertébrale, et malheureusement pour l'animal, de douleurs chroniques et/ou de troubles neurologiques. Mr Lebreton annonce qu'une intervention chirurgicale souvent lourde (visant à redresser la colonne vertébrale de l'animal) n'est réalisée que lorsque aucun autre traitement médical ne fonctionne. Il s'agit alors de traiter les conséquences de ce phénomène qui semble évolutif et débutant pendant la croissance.


En ostéopathie, on s'intéresse généralement à la cause et il s'avère que dans presque tous les cas que j'ai rencontré – à savoir un animal qui présentait un dos voussé mais sans malformation vertébrale connue et des troubles locomoteurs, souvent des boiteries ou des raideurs – une ou quelques séances d'ostéopathie ont suffit à réduire la bosse de façon plus ou moins permanente. Mon « étude » portait sur le même nombre de chiens que dans l'étude vétérinaire, avec la même moyenne d'âge, donc les deux sont relativement comparables.

Quelques caractéristiques ressortent néanmoins : la plupart du temps, ce sont les chiens mâles non castrés qui présentent ce genre de déformation, et surtout les grandes races (et pas que les Bouledogues, et non!). Par contre, pour tous les canidés rencontrés, le phénomène a bien commencé pendant la croissance, entre 5 et 10 mois. Bien sûr, ces observations (et interprétations!) sont personnelles et il est possible de trouver des contre-exemples, mais si jamais vous avez un animal dans ce cas, faites intervenir un ostéopathe animalier, avant d'envisager des traitements plus lourd et bien plus coûteux...


En tous cas si vous avez des cas (Bouledogue, Terre-neuve ou autre) pour enrichir cette étude, je suis preneuse !

NB: Un grand merci aux propriétaires pour les photos Si vous voulez en savoir plus, c'est par là :

--> Krumeich, N. (2011). Étude épidémiologique des anomalies radiographiques des vertèbres thoraciques du Bouledogue français, Thèse pour le Doctorat Vétérinaire, Faculté de Médecine de Créteil http://www.cbf-asso.org/txt/anomalies_vertebrales_these.pdf

--> Lebreton, M. (2016). Le traitement chirurgical des cyphoses associées aux anomalies vertébrales chez le chien par la technique de réalignement-traction-fusion. Description et étude rétrospective des cas traités, Thèse pour le Doctorat Vétérinaire, Faculté de médecine de Créteil : http://theses.vet-alfort.fr/telecharger.php?id=2113


9 vues

Manon BOUNISSOU - Ostéopathe Animalier
Loire-Atlantique / Maine-et-Loire / Loiret